«point d'orgue»

Mémoire de fin d’études,
DNSEP 2018,
sous le tutorat de Emmanuel Zwenger

Questionner la position du chercheur et sa méthode dans le champ des sciences sociales, alimentée ici par le besoin complémentaire d’allier la pratique à la théorie. En proposant la forme de la maison comme une construction mentale personnelle, à l’image des «Palais des Mémoires» de la Renaissance ou de la figure de l’archéologue décrite par Walter Benjamin, j’ai tenté de présenter le «texte-recherche» loin du fantasme de l’objectivité et proche de la position de l’artiste-chercheur.

Chercher en quoi nous façonnons, influençons notre esprit m’intéresse afin de mieux cerner l’héritage que nous recevons et transmettons de génération en génération.

Ce mémoire comporte différentes parties identifiables.
Ces parties se présentent par une hiérarchie verticale associée à un sentiment de gravité (également développer dans le travail plastique) : les citations et pensées décousues dans la tête (les «Notes»), les éléments de construction de la réflexion (les vertèbres) et enfin des récits d’expériences ( d’expositions notamment) ancrés dans le réel, les “pieds sur terre”.

Réalisé dans le cadre d’un diplôme artistique, la forme éditoriale et l’aspect matériel du livre ont aussi une importance.